Qui a dit qu’il fallait pédaler dans la choucroute pour obtenir un bon CTR via Google Ads ? Avec les bons conseils et la bonne recette à suivre, vous pouvez facilement donner un coup de fouet à vos campagnes publicitaires. Zoom sur cet indicateur indispensable !

Qu’est-ce que le CTR et comment le calculer ?

Le CTR, en anglais Click Through Rate, est le taux de clics. C’est un indicateur de performance essentiel pour les annonceurs, qui représente la proportion d’internautes qui voient leur publicité et qui cliquent dessus.

Cet indicateur est l’un des plus importants en pour un consultant SEA, puisqu’il permet de déterminer la performance d’une annonce. Les campagnes publicitaires les plus performantes en matière de clics sont d’ailleurs privilégiées par Google Ads et ses algorithmes.

Pour calculer le CTR, la recette est très simple : le nombre de clics sur l’annonce, que vous divisez par le nombre d’affichages de l’annonce, le tout multiplié par 100. Exemple : vous obtenez 300 clics pour un total de 1000 impressions, ce qui donne un taux de clics de 30 %.

Qu’est-ce qu’un bon CTR ?

D’après ce calcul, il est logique de constater que plus le taux de clics est élevé, plus la performance est bonne. Si le CTR de votre annonce est élevé, cela signifie que votre campagne publicitaire est pertinente par rapport aux attentes des internautes qui ont vu l’annonce.

Par ce raisonnement, cela veut aussi dire que vous avez bien effectué votre ciblage publicitaire : les mots-clés ont été bien choisis, l’audience bien définie et le contenu de l’annonce suffisamment attractif. Mais l’objectif est toujours de faire mieux, en optimisant un ou plusieurs de ces éléments.

Assaisonnement du CTR : mode d’emploi

La pâte du gâteau : les mots-clés
Le choix des mots-clés est une étape essentielle pour obtenir un bon CTR : ils sont la base de toute campagne publicitaire, la pâte sur laquelle reposera toute la recette gagnante. Ce sont eux qui détermineront dans quelles pages de résultats de recherche votre publicité apparaîtra.

Il est possible d’améliorer cette recette avec quelques ingrédients :

  • Les mots-clés à exclure, ou negative keywords : en les ajoutant, vous empêchez la diffusion de votre annonce à des cibles non adaptées. Ainsi, vous évitez des impressions inutiles.
  • Les mots-clés plus larges : si le secteur concerné par votre annonce présente un volume de recherches peu élevé, il peut être judicieux d’élargir vos horizons avec des mots-clés pouvant y être rattachés.
  • Une bonne révision des mots-clés existants : assurez-vous que vos mots-clés répondent efficacement aux intentions de recherches des internautes que vous ciblez. Il est essentiel d’optimiser l’apparition sur des requêtes profitables.

Un ciblage aux petits oignons

Sélectionner les bons mots-clés est une excellente chose, mais il ne faut pas oublier un élément indispensable : le ciblage.

Ce ciblage doit être affiné et bien cuisiné, puisqu’il définit la probabilité que l’internaute s’intéressera à votre annonce ou non. Pour assurer au mieux le succès de votre annonce, plusieurs catégories de ciblage s’offrent à vous :

  • Le contenu : les mots-clés en font partie, mais aussi l’emplacement et le thème. Le premier concerne vos choix d’emplacements sur un site ou une page, et le deuxième vous permet de sélectionner les pages web sur lesquelles vous souhaitez que votre annonce apparaisse. Vos publicités peuvent par exemple s’afficher sur des sites fréquemment visités par votre cible.
  • Le type d’audience : cette catégorie vous offre de nombreuses possibilités de ciblage. La zone géographique en est l’une des principales, ainsi que l’âge et le genre. Vous pouvez également créer des audiences similaires à celles qui ont été un succès lors de précédentes campagnes, et qui ont bien interagi avec vos annonces.
  • Le type d’appareil : un dernier élément de ciblage intéressant est le type d’appareil utilisé par les internautes. Lors d’une campagne, vous pourriez avoir un intérêt à viser les mobiles ou les tablettes plutôt que les ordinateurs, ou inversement. Il est aussi préférable d’adapter son annonce au type d’appareil utilisé.

Un contenu croustillant aux saveurs de votre marque

Le message que vous utilisez pour attirer le prospect doit être transparent, et parfaitement refléter votre marque. Dans le cas contraire, vous le perdrez en deux coups de cuillère à pot quand il se rendra compte de la supercherie.

Google vous permet d’insérer trois titres différents et deux descriptions afin de pimenter au mieux votre CTR. Saisissez cette chance et ne vous contentez pas des fonctions de base ! Saupoudrez le tout de votre personnalité, pour attirer les bons prospects au bon moment.

Quelques astuces pour un contenu bien doré :

  • Ajouter un Call-to-action, ou appel à l’action : indispensable pour attirer l’œil de votre cible.
  • Occuper l’espace : plus votre annonce publicitaire sera large, plus elle sera attirante. Et donc, plus de clics !
  • À chaque format sa recette : une annonce n’apparaît pas de la même façon sur un mobile et sur un ordinateur. N’oubliez pas ce détail pour une meilleure optimisation.

En suivant ces quelques conseils, vous obtiendrez des publicités bien ficelées qui porteront leurs fruits. Ou bien faites confiance à un professionnel du clic, qui saura comment faire monter votre CTR en neige !